Mois : janvier 2018

Quelques mots sur la E3

Une demoiselle, douze garçons tous franchement licenciés et fiers de revêtir le maillot de leur club et aussi ceux des Ronaldo, Roben, Messi, Neuer. Une équipe moderne de stars et de futures stars.

Tous aiment les copains, le jeu, le ballon avec lequel on peut tout faire mais qui est si difficile à dompter.

Encouragés par leurs parents voyageurs, qui auront bientôt le privilège de connaître tous les terrains de la ville et du canton, poussés par Karim, leur coach toujours disponible, toujours dévoué, rien ne les arrête : ni le vent, ni ni la pluie, ni la neige, ni les adversaires parfois plus grands d’au moins deux têtes.

Leur but : la victoire peut-être, le jeu toujours, même si le ballon ne va souvent pas là où l’on voudrait, dans le bon but.

Et quand un goal est marqué, c’est une course folle vers les copains, devant les parents : « Maman et papa peuvent être fiers de moi, ils ont bien fait de m’acheter le maillot du Real ou du Barca. »

C’est la vie qui va, comme le ballon qui roule.

Bon vent à la E3 !

Karim Bouzourène
Entraîneur des E3

Share

La Une renaît de ses cendres

Après une saison catastrophique, avec pour conséquence une descente en 4ème ligue, un état d’esprit quasi-nul et un effectif à reconstruire, le chantier était gigantesque.

A la suite d’une préparation marquée par beaucoup d’absences à cause des vacances, des joueurs qui nous quittaient alors que ce n’était pas prévu, nous devions réagir et recruter des renforts au niveau footballistique ainsi que des joueurs qui souhaitaient créer un esprit de groupe. Pas moins d’une dizaine de joueurs nous ont rejoint. Nous commencions le championnat, à la Blécherette, contre Racing IB avec 13 joueurs dont 2 blessés. En effet, avec les non-qualifiés et les vacanciers, nous n’avions pas le choix. Résultat des courses, la première défaite de la saison sur le score de 3-1 (deux buts à la 91ème et 94ème) avec en plus deux expulsions.

Le deuxième match, à la maison, contre Corcelles-Payerne I, une équipe qui avait échoué lors des finales pour l’ascension en 3ème ligue il y a quelques mois de cela était le premier gros test de la saison. Après avoir mené 3-2 et réduit à 10 durant 30 minutes, nous craquions à la 80ème sur un penalty largement évitable.

Après deux journées, nous avions qu’un point, ce qui était inimaginable en début de saison alors que notre objectif et de jouer les finales de promotion. Nous nous rendions à La Tour-de-Peilz IIB et enfin la première victoire sur le score de 2-4. Nous pouvions enfin lancer notre saison.
Le match suivant, nous nous rendions à Ollon, affronter AS Haute-Broye II. Résultat à la mi-temps, 2-1 pour les locaux. Après quelques changements et un esprit conquérant, nous avions réussi à inverser le score et nous nous imposions 2-5. Ce même match, l’année passée, nous le perdions à coup sûr.


Photo prise avant le match contre l’AS Haute-Broye II

Deuxième gros test de la saison, la réception du FC Slavia LS I. Après une entame catastrophique (deux goals concédés au bout de 5 minutes, nous réussissions à revenir au score à 2-2 avant que Slavia marque juste avant la mi-temps. Après la pause et des échanges assez vifs dans les vestiaires, l’équipe s’est métamorphosée et nous sommes parvenus à revenir au score, à l’issue d’une deuxième mi-temps où on était supérieur dans tous les compartiments du jeu. Après Haute-Broye, voilà un deuxième match où on remarquait que quelque chose commençait à se former, l’esprit d’équipe. C’est sur ce point que les entraineurs ont travaillé depuis le début de la saison.

Après ce match, nous enchainions 3 succès de suite sur des scores assez large (3-0 contre Yvonand, 0-5 contre Jorat-Mézières et 0-5 contre Savigny). Trois matchs sans encaisser un but, une solidité défensive qui nous faisait défaut.

L’heure était venue d’accueillir le FC Etoile Broye, qui, avant ce match avait fait un sans-faute, 8 matchs pour 8 victoires. La mission s’annonçait compliquée. Et dès le début du match et après quelques minutes de jeux, nous concédions un but et quel but, un autogoal. A la mi-temps, nous étions, donc, menés 0-1 avec dans le jeu un match plaisant à suivre. Dès le retour des vestiaires, nous décidions de jouer un peu plus haut et à la 51ème, nous réussirons à égaliser. 1-1. Le match pouvait à tout moment tourner pour l’une ou l’autre des équipes et malheureusement, la deuxième option arriva. 1-2, sur une déviation qui prenait notre gardien à contre-pied. Le score nous bougera pas mais la manière était là et nous avons offert une belle opposition à l’une des meilleures équipes de 4ème ligue.

Pour résumer ce premier tour, nous sommes plutôt satisfaits. Le jeu proposé par notre équipe est plaisant en sachant que les consignes sont et resterons de se faire plaisir et de jouer le plus possible au football. Le deuxième point et qui nous tient le plus à cœur est l’état d’esprit, la solidarité et le respect entre coachs et joueurs et sur ce dernier point, la différence entre le premier et le dernier match est flagrante.

Nous nous retrouvons 4ème à 3 points du deuxième qui est synonyme de finale. Le deuxième tour s’annonce palpitant et nous espérons vous voir au bord des terrains afin de nous soutenir pour nous aider à atteindre notre objectif qui, nous le répétons, disputer les finales.

Nous souhaitons profiter de cet article pour remercier, nos joueurs qui grâce à leur présence, leur investissement aux entrainements et aux matchs nous donnent l’envie de continuer et nous investir encore davantage.

Nous remercions, également, le comité, qui nous soutient depuis le début et leur présence à nos matchs montre l’intérêt qu’il porte à son équipe fanion. Nos sponsors pour leur confiance et leur investissement à notre égard et pour toutes les personnes qui suivent notre équipe en venant nous soutenir.

Rade MilicevicRafael Dos Santos Gonçalo
Entraîneurs de La Une


Sur le même sujet, le magazine en ligne FootVaud a publié en décembre un article intitulé
Un duo de potes pour viser les finales que vous pouvez lire en ligne.


 

Share

Mot du Président | Janvier 2018

Une année déjà s’est écoulée depuis la publication du dernier mot du Président. Une année bien riche pour le club et pendant laquelle le comité et les autres membres actifs n’ont pas chômé.

Assemblée Générale

Pour ceux qui n’y étaient pas, je rappelle que l’assemblé générale a eu lieu en septembre et à l’issue de laquelle le comité actuel a été réélu à l’exception du caissier démissionnaire. C’est donc Henning Meyer qui a repris cette lourde responsabilité. Il rejoint au comité Sandrine Botti (secrétariat et commission événements), Benoît Garbinato (Communication), Jean-Marie Perret (comité juniors et responsable matériel), Martin Ekstrand (Sponsoring), Giovanni Rametta (convocateur) et votre serviteur. La présentation faite à cette séance, y compris les comptes, seront prochainement publiés sur le site.

Arrivées et Nouveautés

Au chapitre des arrivées, je souhaite également remercier Daniel Alves qui rejoint Jean-Marie au comité juniors et assume la charge de responsable technique, Nicole Burki qui intègre la commission finances et tient à jour la comptabilité en soutien au caissier, et enfin Julien Salinier qui va aider Martin dans la commission sponsoring. On espère ainsi redynamiser ces domaines qui sont très importants pour le développement du club.

Au plan des infrastructures, comme vous avez pu le constater, les vestiaires Portakabines du Bois de la Chapelle sont maintenant fonctionnels et très utilisés, notamment les samedis lorsque nous accueillons plusieurs matchs de juniors dans la même matinée. C’est une petite amélioration, rendue possible grâce au soutien de notre fidèle sponsor Barbey, en attendant qu’un vrai projet de rénovation des installations Bois de la Chapelle (vestiaires, buvette et terrain) voit le jour dans un avenir pas si lointain. En tout cas, c’est pour ce projet que nous allons mettre toute notre énergie et qui fera qu’à l’avenir Epalinges puisse enfin se comparer sans rougir à l’immense majorité des stades du canton. Nous sommes heureux de constater que nous partageons cette ambition avec la municipalité.

C’est peut-être symbolique mais très important pour l’image du club, vous avez sûrement dû remarquer que le FC Epalinges a un nouveau logo. Il est maintenant floqué sur les nouveaux équipements et bien en vue sur notre site. Je saisis cette occasion pour remercier sa conceptrice, sœur d’un membre de la commission communication et parent de joueur, Jon Bechert, qui a réalisé ce travail gracieusement.

Événements

Comme pour les deux dernières saisons, le comité a maintenu le cap concernant le programme des événements. Aux traditionnels Noël des enfants le 9 décembre et soirée des juniors le 13 janvier, nous allons de nouveau organiser le tournoi indoor début mars pour les juniors E et on espère aussi pour les F. Il y a aussi le camp de foot en été que nous aimerions renouveler après le succès de celui d’Arsenal en juillet dernier. Nous sommes actuellement en discussion avec son organisateur mais probablement avec un autre club qu’Arsenal. Nous espérons pouvoir vous donner plus d’informations tout prochainement.

Par contre, le comité a décidé de reporter le repas de soutien initialement prévu début novembre. Le manque d’effectifs et de temps au sein du comité ne nous permettait pas d’organiser un événement à la hauteur des attentes. Nous espérons pouvoir l’organiser courant 2018 à une date pas encore fixée. Toutes nos excuses à nos fidèles et généreux sponsors.

Bilan sportif

Enfin, sur le plan sportif qui est le cœur de notre projet, il y a aussi beaucoup de choses à relater, tant au niveau des actifs que des juniors.

Commençons par les juniors. Autant le dire immédiatement, je suis vraiment satisfait d’observer leur évolution positive grâce au travail du comité juniors et entraineurs. A l’exception des juniors A, toute la filière est enfin reconstituée et consolidée, de l’école de foot aux juniors B. Les effectifs sont enfin étoffés et de qualité. Aucun forfait à déplorer au premier tour contrairement aux années précédentes. L’équipe des B composée d’une majorité de joueurs en avance sur leur catégorie d’âge a été à deux doigts de monter en 1er degré, ce qui augure d’un bel avenir pour ces jeunes. Autrement, nous avons une équipe de juniors C, trois en juniors D, idem pour les Juniors E et deux pour les F. Il y aussi bien évidement la section école de foot animée avec toujours autant d’enthousiasme par Ivan et ses deux jeunes assistants Kaelan et Théo.

La Une, après nous avoir donné quelques soucis la saison passée, nous donne maintenant de réels espoirs de promotion après la reprise en main par le duo d’entraineurs Rade Milicevic et Gonzo Dos Santos Marquet. Ayant assisté à plusieurs de ses matchs, je peux témoigner d’une très nette amélioration, tant au plan technique que dans l’attitude. Il y a un réel plaisir de jouer et une envie de gagner. Les entraineurs font un travail formidable.

La Deux vécu un premier tour difficile, notamment en raison d’un effectif insuffisant, ce qui a eu un impact négatif sur la motivation des joueurs. Le staff n’a pas démérité et s’est vraiment démené pour remonter la pente, mais le comité a estimé qu’’il fallait un véritable électrochoc et prendre une mesure radicale pour sauver cette équipe qui est le tremplin pour nos juniors avant d’accéder à la Une. Un nouveau staff a donc été installé tout récemment, dirigé par Daniel Alves qui est assisté par Jean-Marie Perret et Julien Salinier. La priorité absolue a été de renforcer l’effectif, ce qui est en passe d’être assurée puisque déjà pas moins d’une dizaine de nouveaux joueurs sont venus faire un test lors d’un match amical début novembre. Il y a encore beaucoup de travail mais tout le monde est décidé à retrousser les manches. Je me réjouis de découvrir cette équipe relookée à la reprise.

Un dernier clin d’œil à nos séniors qui ont connu un regain de forme ce premier tour. Ils sont désormais drivés par Ghazi Kardous et Mounir Dhibi et ont été renforcés par quelques recrues de qualité. Je souhaite aussi les remercier pour leur disponibilité, maintes fois démontrée, pour aller aider la Deux, voire parfois la Une, lors de certains matchs. J’espère qu’ils continueront avec le même état d’esprit car je pense que les séniors sont un pilier important du club et ont une responsabilité morale sur leurs cadets.

Karim Bouzourène
Président FC Epalinges

Share